Standard de branche «le montage et l'entretien des installations de traite»

Pourquoi introduire ce standard dans la branche?

Le point de départ fut la nouvelle ordonnance du DFI réglant l’hygiène dans la production laitière (OHyPL). L’article 21 stipule ce qui suit: 

Les producteurs doivent veiller à ce que les installations de traite fonctionnent de façon irréprochable. Les travaux d’entretien des installations de traite doivent être effectués au moins une fois par année et, dans les exploitations d’estivage, au moins une fois tous les deux ans par un spécialiste et selon les normes reconnues internationales. Les fiches d’entretien doivent être conservées durant cinq ans.

Afin de garantir la transparence aussi chez les producteurs de lait, la PSL, le groupement professionnel D Machines à traire et refroidissement du lait de l’ASMA, agroscope FAT Tänikon ainsi que les conseillers des producteurs de lait ont convenu d’élaborer ensemble le présent standard de branche. Pour que le producteur de lait se conforme en bonne et due forme à l’ordonnance, il lui importe de faire effectuer les travaux de contrôle et d’entretien par un contrôleur de machines à traire compétent, disposant d’un certificat de capacité. Il est recommandé que l’agriculteur demande au contrôleur de lui présenter cette attestation. C’est ainsi qu’il a la certitude d’avoir affaire à un contrôleur qui, en plus d’une formation de base, a également accompli une formation/formation continue spécifique, propre à sa marque de machine à traire. Le certificat élaboré sur la base de ce standard de branche se présente de la façon suivante:

Certificat «contrôleur de machines à traire»

Les normes concernant la mise en place et l’entretien des installations de traite ont été révisées en considération de l’ordonnance réglant l’hygiène dans la production laitière et entrent en vigueur le 1.3.2006.


La nouvelle réglementation bénéficie également de l’appui de l’Union suisse de l’industrie laitière et de Fromarte. La PSL recommande de faire référence au standard de branche dans les contrats de vente de lait.
La nouvelle réglementation bénéficie également de l’appui de l’Union suisse de l’industrie laitière et de Fromarte. La PSL recommande de faire référence au standard de branche dans les contrats de vente de lait.

La convention relative aux installations de traite en vigueur jusqu’à présent, avait été négociée par l’UCPL en collaboration avec le groupement professionnel D de l’Association suisse des fabricants et commerçants de machines agricoles et prit effet à la date du 1.1.1994. Elle avait également fixé le cadre des tarifs unitaires de l’entretien des installations de traite prescrit par le droit public.

Download des documents

Avril 2015, Président du groupement professionnel D, T. Bitterli