Profil du métier du mécanicien de machines agricoles

Le métier de mécanicien de machines agricoles est relativement récent, (dès 1960, on parlait de  forgeron-mécanicien) et sa dénomination actuelle ne date que de 1976. Cependant, l’évolution qui l’a caractérisé ces dernières années est impressionnante.


Un métier polyvalent

Le mécanicien de machines agricoles est formé pour pouvoir travailler notamment les secteurs suivants:

  • Travail du métal    
    soudure et construction plus particulièrement
  • Moteur Diesel    
    gestion et injection électroniques, HPI, turbo, intercooler
  • Transmission    
    hydrostatique, PowerShift, VarioShift
  • Hydraulique    
    réalisation et dépannage de circuits complexes
  • Electronique    
    modules embarqués avec liaisons externes, CAN-BUS
  • Diagnostique    
    ordinateurs et PC
  • Climatisation    
    circuits complets, automatiques et autonomes
  • Agri-Précision    
    GPS, DGPS, cartographie

Un métier varié

Pas de monotonie grâce à la variété des machines concernées. En effet il n’est pas rare de travailler la même semaine sur:

  • Un tracteur    
    traction (chars ou labour), porte-outils (épareuse ou déneigement)
  • Des engins de récolte   
    moissonneuse, presse, ensileuse, débardeuse à betteraves
  • Des outils de fenaison    
    faucheuse, andaineur, autochargeuse
  • Des outils de travail du sol   
    charrue, semis combiné, herse
  • Des machines de ferme    
    pour l’alimentation et les soins aux animaux

Un métier animé

Un contact direct avec l’utilisateur-propriétaire des machines est une spécialité du métier, qui est riche en contacts. Le lien avec le monde agricole reste une particularité enrichissante. Beaucoup de travaux se font à même le champ durant les périodes de travaux intenses.


Un métier sûr

Quoiqu’il arrive politiquement, le monde agricole sera toujours un monde vivant, qui aura besoin de machines. Les agriculteurs et entrepreneurs de travaux agricoles seront à l’avenir encore plus spécialisés qu’aujourd’hui; il auront besoin de mécaniciens spécialisés et compétents.


Un métier ouvert

Une grande partie des entreprises de vente et réparation de machines agricoles a développé un ou plusieurs secteurs annexes tels que machines communales, machines pour l’environnement, véhicules utilitaires ou location de machines.


Un métier qui évolue

La formation continue n’est pas un vain mot en Suisse. Tant les fabricants, importateurs que les revendeurs attachent une grande importance à la formation continue de leurs mécaniciens. Appuyés par l'Union Suisse du Métal, avec son centre d’Aarberg, ils garantissent ainsi aux mécaniciens un maintien constant voire une amélioration du niveau de connaissances, seul garant d’une carrière évolutive et stable.


Un métier … qui a besoin de toi

  • Si tu as envie d’une carrière dans un métier passionnant au sein d’une corporation stable,
  • Si tu te sens prêt à travailler de manière indépendante et responsable,
  • Si tu veux toujours en savoir plus, sans naviguer au pif,
  • Si tu veux découvrir de nouvelles techniques,
  • Si tu ne veux pas subir tous les vents de travers,

… alors tu devrais t’intéresser de très près au métier de mécanicien de machines agricoles.


Intéressés? Plus d’informations:

www.amsuisse.ch
www.go4mechanic.ch
info@slv-asma.ch